Utiliser correctement sa calculatrice scientifique

Calculatrice scientifique

Avec une calculatrice scientifique, il ne s’agit pas seulement de faire des calculs basiques. Il y a tout un tas d’options qui, utilisées correctement, permettent de réaliser des tâches complexes en un rien de temps. Voici un petit point sur ces fonctionnalités.

Les fonctions des calculatrices scientifiques

Les fonctions que la machine à calculer scientifique propose sont variées. Quel élève n’a pas rêvé d’avoir une machine entre ses mains qui permettrait de résoudre ses équations et ses inéquations en quelques clics ? Les modèles les plus performants offrent de vastes possibilités. Encore faut-il en assimiler correctement les fonctionnalités afin que la machine à calculer scientifique puisse répondre correctement aux attentes de son utilisateur. Il y a un tas de boutons qui ont chacun leurs fonctionnalités. Et plus il y en a, plus il y a d’options accessibles.

Pour faciliter encore plus l’utilisation, sur chaque bouton, il y a des inscriptions correspondantes aux formules ou options y afférentes. Par exemple, les options trigonométriques de base sont les touches sin, sin-1, cos, cos -1, tan, tan-1 et π. Celles-ci doivent toujours être présentes sur les machines à calculer scientifiques. En outre, les touches basiques sont les  « ln » (logarithme népérien), « log », le « ^ » des puissances et la racine carrée « √ » et « ex » pour les opérations d’algèbre. Le site calculatrice-scientifique.eu propose différents modèles.

Parfois aussi, il est nécessaire d’appuyer une série de boutons dans un ordre bien précis pour accéder à certaines autres fonctionnalités ou pour réaliser une série d’opérations spécifiques. Bien sûr, pour maîtriser un modèle donné, le mieux est de lire attentivement la notice et le manuel d’utilisation. C’est le meilleur moyen de bien utiliser une calculatrice scientifique et de bien en assimiler les options.

Le mode examen

La calculatrice est un bon moyen de faciliter les exercices et les problèmes mathématiques. Cependant, il ne faut pas qu’elle soit utilisée par les élèves pour tricher ou pour enregistrer des formules. C’est pourquoi des mesures ont été prises pour que cette machine ne soit pas utilisée de la mauvaise manière. Les fabricants ont alors décidé de fabriquer des calculatrices avec un mode examen pour les concours et les examens nationaux.

Ce mode est en quelque sorte une restriction des machines à calculer scientifiques habituelles. L’option qui donne accès à des données mémorisées n’est donc plus accessible du tout. Ainsi, dans le cas où un élève veut acquérir une machine à calculer scientifique, il est nécessaire de vérifier si ce mode est disponible sous peine de ne pas pouvoir se servir de sa machine durant ses examens.

En bref, pour utiliser correctement une calculatrice scientifique, il faut absolument en connaitre les différentes fonctionnalités et les apprendre. La lecture de la notice peut aussi beaucoup aider. Il en est de même pour le mode examen. Il y a juste quelques restrictions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *